Archive

40 ans du TGV, Métiers des chemins de fer

40 ans de TGV : A la découverte du technicentre Bischheim

Les ateliers Bischheim ouvrent en 1879 afin d’assurer l’entretien du matériel ferroviaire roulant. Forts d’une histoire d’innovation et d’ingénierie de haut niveau, ils deviennent un siècle plus tard, en 1972, l’atelier directeur des turbotrains. A la même période, Bischheim est un acteur majeur de la création et de la mise au point du TGV 001. […]

 Posté le

Les ateliers Bischheim ouvrent en 1879 afin d’assurer l’entretien du matériel ferroviaire roulant. Forts d’une histoire d’innovation et d’ingénierie de haut niveau, ils deviennent un siècle plus tard, en 1972, l’atelier directeur des turbotrains. A la même période, Bischheim est un acteur majeur de la création et de la mise au point du TGV 001. Aujourd’hui spécialisé dans la remise en état et la rénovation des TGV, partez à la découverte d’un lieu historique mais moderne, porteur d’un siècle de savoir-faire cheminot.

 

La rame TGV DUPLEX OCEANE LIKE au Technicentre Bischheim

Découvrez le Technicentre de Bischheim et les différentes missions qui sont effectuées chaque jour dans les ateliers et les bureaux. Assistez à l’opération mi-vie de la rame TGV 262 qui est la première rame TGV Duplex Océane Like.

Bobby Investigation : suivez notre investigateur à quatre pattes dans l’enceinte du Technicentre de Bischheim

 

Notre ami Bobby va à la rencontre de Cyrielle, opératrice Kitting (miaou!) au sein du Technicentre de Bischheim qui nous présente son rôle sur ce projet et ses missions.

Arnaud, FabManager au sein du technicentre de Bischheim, présente son métier à Bobby. Wouf !

Bobby rencontre Bruno, référent essais / dépannage. Un entretien qui a du chien!

On Time au Technicentre de Bischheim

Dans cette vidéo, vous pourrez découvrir l’organisation des différentes tâches de travail grâce au logiciel OnTime.

Des pièces et kits qui doivent être approvisionnées, à traiter ou à rebuter, à la gestion des équipes en passant par l’ordonnancement des différents programmes de mouvements des engins ou encore l’ordonnancement des pièces et le suivi de production : un outil ingénieux qui facilite le quotidien des agents du Technicentre de Bischheim.

Le métier de planificatrice et ordonnanceuse au Technicentre de Bischheim

Dans cette vidéo, nous retrouvons Mathilde WACH, planificatrice et ordonnanceuse au sein du Technicentre de Bischheim. Nous pourrons voir les différentes tâches et missions qu’elle effectue au cours de sa journée. Elle nous expliquera également en quoi consiste son métier et pourquoi elle a choisi ce métier, son parcours professionnel et ses projets pour l’avenir.

Le métier d’opératrice de maintenance et traitement des pièces au Technicentre de Bischheim 

Nous partons ensuite à la rencontre de Laura BELLOUNIS, opératrice de maintenance et traitement des pièces au sein du Technicentre de Bischheim.

Le métier d’usineuse au Technicentre de Bischheim 

Laura NICOLLE, usineuse au sein du Technicentre de Bischheim, nous présenter son parcours professionnel, son métier et ses projets pour l’avenir.

 

Vous voulez en savoir davantage sur Bischheim ? Venez écouter les podcasts Chacun sa voix et profitez de l’expérience du quotidien des agents SNCF.

Gares et réseau ferré

La galerie des fresques se dévoile à Paris Gare de Lyon à l’occasion de la fin des travaux de restauration

Pendant huit ans, la galerie des fresques s’est dissimulée aux regards des visiteurs curieux pour se refaire une beauté digne des paysages qui l’ornent. Désormais restaurée, elle se révèle plus belle que jamais et permet d’apprécier à sa juste valeur le patrimoine historique et artistique d’une des gares les plus emblématiques de Paris. A cette […]

 Posté le

Pendant huit ans, la galerie des fresques s’est dissimulée aux regards des visiteurs curieux pour se refaire une beauté digne des paysages qui l’ornent. Désormais restaurée, elle se révèle plus belle que jamais et permet d’apprécier à sa juste valeur le patrimoine historique et artistique d’une des gares les plus emblématiques de Paris. A cette occasion, découvrez les secrets de la Galerie des Fresques comme vous ne l’avez jamais vue grâce à une webapplication ludique et pédagogique !

Un patient travail de restauration

Ce mercredi 30 juin 2021, les peintures murales laissent tomber leurs draps blancs pour se dévoiler à tous. Ce chantier de longue haleine a permis la restauration des œuvres de la façade extérieure (Cour Chalon) et de la totalité des éléments architecturaux à l’intérieur de la galerie (sols, boiseries, verrières, etc.).

Véritable « colonne vertébrale » reliant les Halls 1 et 2 de la gare, la Galerie des Fresques est redevenue un espace propice à la flânerie et aux découvertes artistiques, gustatives et commerciales.

Un siècle de patrimoine artistique

En 1907, la compagnie de chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée achève la construction d’une salle des départs de 110 mètres de long à la gare de Lyon. Du cireur de chaussures au magasin de souvenirs en passant par le fleuriste, les voyageurs ont l’embarras du choix pour faire leurs emplettes dans la « salle des pas-perdus » et s’occuper en attendant le départ ou l’arrivée de leur train.

Une enveloppe de 192 000 francs est attribuée par le conseil d’administration à la fin de l’année 1907 afin de donner à ce lieu jusqu’alors tristement vide une décoration qui « par sa beauté devra supprimer cet aspect de murs uniformes et inesthétiques ».

L’architecte Marius Toudoire propose de valoriser, par une immense fresque murale, neuf villes du Sud-Est desservies par la compagnie. Ce sont donc Lyon, Avignon, Nîmes, Montpellier, Toulon, Marseille, Nice, Monte-Carlo et Menton qui sont mises à l’honneur par des paysages aux saveurs de rêve sur les murs désormais colorés de la salle des pas-perdus. Au début des années 1920, deux toiles du peintre Jean-Baptiste Olive représentant Venise viennent à leur tour toiser leurs comparses françaises.

L’inauguration en 1981 de la ligne grande vitesse Sud-Est voit l’ajout de 11 nouvelles fresques représentant des villes et des lieux choisis par la SNCF : Paris, Fontainebleau, Auxerre, Cluny… Réalisées par le peintre Jean-Paul Letellier, ces peintures sont plus réalistes et montrent des paysages et des personnages contemporains.

Une gare historique tournée vers l’avenir

La Salle des fresques rénovée raconte aujourd’hui cette histoire, passée, présente et future.

http://secrets-garedelyon.sncf.com/