TECHNICENTRE DE BISCHHEIM

Partez à la découverte du technicentre de Bischheim, lieu emblématique de la maintenance des TGV

Les ateliers Bischheim ouvrent en 1879 afin d’assurer l’entretien du matériel ferroviaire roulant. Forts d’une histoire d’innovation et d’ingénierie de haut niveau, ils deviennent un siècle plus tard, en 1972, l’atelier directeur des turbotrains. A la même période, Bischheim est un acteur majeur de la création et de la mise au point du TGV 001. Aujourd’hui spécialisé dans la remise en état et la rénovation des TGV, partez à la découverte d’un lieu historique mais moderne, porteur d’un siècle de savoir-faire cheminot.

Découvrez aussi

SEMARD Pierre

Né le 15 février 1887 à Bragny-sur-Saône (Saône-et-Loire) Fusillé comme otage le 7 mars 1942 à Évreux (Eure). Fils d’un cantonnier et d’une garde-barrière du réseau PLM, Pierre Semard passe son enfance en Bourgogne. Après son certificat d’études primaires, il travaille chez un notaire avant de chercher un métier à Paris. Un temps apprenti charcutier, […]

En savoir plus

PIRON Pierre

Né le 4 avril 1914 à Nantes (Loire-Inférieure) Mort en déportation le 8 juillet 1944 à Mauthausen (Autriche). Le 6 avril 1935, Pierre (Baptiste, Henri) Piron épouse Élisabeth Chedorge. Ils auront huit enfants : Pierre (né en 1933), Renée (1934), Michel (1936), Guy (1937), Monique (1939), Serge (1940), Ginette (1942, décédée en 1944) et Simone […]

En savoir plus

PERRIGOT Victor

Né le 24 novembre 1893 à Conquereuil (Loire-Inférieure) Mort en déportation le 23 février 1944 à Dora (Allemagne). Victor (Jean, Marie) Perrigot est un ancien combattant de la Première Guerre mondiale, mobilisé le 20 novembre 1913. Libéré de ses obligations militaires le 23 février 1919 après avoir été trépané, il est décoré de la Médaille […]

En savoir plus